Villers-sur-mer

 

Guide pratique et touristique
www.villers-sur-mer.com
 
Immobilier -
 

Histoire : La naissance de Villers-sur-mer
 

Jusqu'en 1850, Villers n'était qu'un petit village constitué de cabanes de pêcheurs rassemblées autour de son église et du centre du bourg. Quelques artistes peintres comme Paul Huet ou Constant Troyon, sensibles au cadre naturel et sauvage de ce site en bord de mer, étaient tombés sous le chame et avaient pris l'habitude de venir séjourner à Villers. De même l'écrivain Alphonse Karr.

Un premier hôtel est construit à Villers en 1852, mais la station n'est vraiment fondée que vers 1856 grâce à Félix Pigeory, architecte parisien, qui fait l'acquisition de nombreux terrains, trace le plan d'une station balnéaire et fait édifier un casino et un établissement de bains.

L'oeuvre de Pigeory, comme fondateur de la station, est complétée par l'action menée par d'autres personnages comme Pierre Pitre-Chevalier qui fait construire la villa Durenne, siège actuel de l'office de tourisme ou Charles Duprez, restaurateur, qui crée l'hôtel du casino.

Dans la période du second Empire, de nombreuses villas sont construites ainsi que des hôtels. De même le premier casino, ayant la forme d'un pavillon en bois polygonal, et l' établissement de bains sont réalisés devant la mer et transforment Villers en une véritable station banéaire qui attire déjà une clientèle parmi la haute société parisienne.

 

 
 

   
 
Le développement de Villers-sur-mer
 

La construction de villas s'est d'abord développée du côté des falaises de Villers. Elle s'étend ensuite à l'Est. Vers 1870, apparaissent de grandes villas et des styles d'architecture très variés dans le centre ville et au delà dans la zone marécageuse de Villers. L'arrivée du chemin de fer en 1882 confirme cette évolution.

A la Belle Epoque, la station de Villers-sur-mer constitue un lieu de villégiature très attractif. De nombreuses personnalités choisissent de séjourner à Villers l'été. Ainsi la comtesse de Béarn, la cantatrice Marthe Chenal, le peintre Paul Huet ou les compositeurs Alfred Bruneau et Charles Kochlin.

Dans les années 30, la station s'étend encore vers l'Est. Une nouvelle digue est construite, de nouveaux hôtels apparaissent.

Villers est occupée par l'armée allemande de juin 1940 à août 1944. Plusieurs "blockhaus", installés par les allemands pour fortifier le littoral pendant la guerre, subsitent encore aujourd'hui.

Le développement de la station a repris après la guerre et s'est à nouveau développé dans la zone Est au cours des dernières décennies.

 
 

 


   
 

 


 
Immobilier -